« JE TIENS QUE LA SCIENCE DOIT ÊTRE RENDUE CITOYENNE (…) »

PIERRE LASZLO

Pages

À mi-chemin entre enseignement et divertissement, la vulgarisation permet la diffusion pédagogique des connaissances auprès d’un public novice. Elle permet ainsi d’introduire un concept de façon simple, concise et illustrée. C’est la bonne compréhension du lecteur qui est mise à l’honneur, pour ainsi dire.


Crayons

Bien entendu, la vulgarisation nécessite une communication adaptée. Plusieurs techniques sont alors utilisées pour retenir l’attention du lecteur et rendre les informations compréhensibles et intéressantes pour un public non-expert : analogie, métaphore, humour etc.


Je suis spécialisée dans la vulgarisation à destination des enfants. En effet, si ces derniers font preuve d’une curiosité naturelle pour le monde qui les entoure, l’adaptation du vocabulaire et du style rédactionnel restent nécessaires pour ne pas freiner leur envie d’apprendre !

Pour tout complément d'information, n'hésitez pas à me contacter.


NE LAISSEZ AUCUNE PLACE AUX AMBIGUÏTÉS

Faire appel à un traducteur indépendant, c'est ne traiter qu'avec un seul et même interlocuteur.

Traiter directement avec celui qui se chargera de la prestation permet d'éviter toute ambiguïté susceptible de déprécier vos documents finaux.


CONFIEZ VOS DOCUMENTS À UN PROFESSIONNEL

Rester fidèle au texte d'origine en l'adaptant tout de même à son lecteur cible : vulgariser est un exercice d'équilibriste.

Et cela s'apprend.

En confiant vos documents à un professionnel diplômé, vous vous assurez de collaborer avec un spécialiste compétent, qui utilisera à bon escient les outils et les ressources les plus adaptés.


VULGARISATION EN FRANÇAIS : PRIVILÉGIEZ UN LOCUTEUR NATIF

Parler une langue étrangère est une chose. En maîtriser chaque nuance et respecter à la lettre les règles stylistiques qui lui sont propres en est une autre.

Je fais partie de ceux qui pensent qu'on ne peut écrire parfaitement que vers sa langue maternelle. J'effectue donc l'ensemble de mes prestations vers le français.